Mots-clés

, , , ,


rousseaubusteRien de ce qu’écrit Rousseau ne reste sans réponse, rien de ce qu’il fait ne laisse indifférent.  Après les réfutations de ses premières œuvres, les critiques deviennent  de plus en plus violentes et passionnées et vont viser l’homme autant que ses écrits.

 

Rousseau écrit sur lui-même mais aussi pour un lecteur, contemporain ou à venir. Le récit est ponctué d’adresses, directes ou indirectes, au lecteur. Elles ont des fonctions diverses. Anticiper sur les réactions du lecteur. Rousseau imagine à l’avance une éventuelle réaction de son lecteur, et lui réplique : cela peut être une réaction d’incrédulité, du de surprise que Rousseau anticipe par des tournures comme « Qui croirait que…» (p. 45), «On croira que…» (p. 55) ; ou une réaction de moquerie : « Ceux qui liront ceci ne manqueront pas de rire de mes aventures galantes […] 0 mes lecteurs ! ne vous y trompez pas. etc. ».

 

QU’EST-CE QU’UNE AUTOBIOGRAPHIE ?  MODÈLES ET PROBLÈMES DE LA CONFESSION par Guglielmo Forni Rosa

( Lire la suite)

 

 

Publicités