« Soyez plutôt esclaves que parricides ! »

Mots-clés

, , ,

 Si Rousseau s’effrayait qu’on pût le tenir pour un révolutionnaire  (« Soyez plutôt esclaves que parricides ! »  s’était-il écrié face aux Genevois), aucune pensée plus que la sienne en son siècle ne s’est pourtant avérée plus radicalement subversive au regard des normes idéologiques de son temps.

 

Le « Siècle des Lumières en Europe » : remises en question fondamentales de l’ordre social.

On présente généralement le « Siècle des Lumières en Europe » (1730 – 1780) comme un intense moment de croyance au « progrès général » des sociétés et des États, comme un temps d’apaisement des conflits sociaux et d’atténuation des luttes de classes, comme l’instant où  les consciences jusqu’alors soumises aux préjugés et aux fausses sciences, se seraient émancipées de la tutelle des autorités traditionnelles. Cette vision unilatéralement optimiste et tranquillisante ne contient qu’une part réduite de vérité. Car le Siècle des Lumières a aussi vu paraître des remises en question fondamentales de l’ordre social, soit sous la forme d’utopies, soit au travers d’énoncés critiques, véritablement subversifs comme ceux que Jean-Jacques Rousseau a énoncés dans ses œuvres publiées et connues de 1750 à 1788 et rééditées au cours même de la Révolution française.

Si Rousseau s’effrayait qu’on pût le tenir pour un révolutionnaire  (« Soyez plutôt esclaves que parricides ! »  s’était-il écrié face aux Genevois), aucune pensée plus que la sienne en son siècle ne s’est pourtant avérée plus radicalement subversive au regard des normes idéologiques de son temps.

Une œuvre gigantesque: sur l’importance des démarches et élaborations philosophiques de Rousseau.

Lire la suite

Publicités

Les Rendez-vous aux jardins

Vendredi 1er juin et samedi 2 juin à 14h30 et à 16h.


 

 

Dans le cadre des « Rendez-vous aux jardins » édition 2018, organisés par le Ministère de la Culture, le musée Jean-Jacques Rousseau vous propose des visites guidées thématiques, en lien avec l’exposition « Paysages de Montmorency, de Ponsin à Bloch ».

Sur réservation au 01 39 64 80 13 ou par mail rousseau-museum@ville-montmorency.fr.

L’entrée est gratuite pour tous durant les 3 jours les 1er, 2 et 3 juin.

 

La promenade au jardin est une incitation à la flânerie, à la déambulation au rythme de ses allées, ombragées ou découvertes, de ses massifs fleuris, de ses bosquets, de ses arbres, en se laissant guider, seul ou en famille, par le pur plaisir de la marche.

Lire la suite

« Paysages de Montmorency, de Ponsin à Bloch »

Mots-clés

, , , , ,

Le musée Jean-Jacques Rousseau expose son fond artistique en dévoilant une collection de dessins, croquis et aquarelles réalisés « sur le motif » par des artistes du XIXème et XXème siècle. La vallée de Montmorency est alors un endroit privilégié et propice à l’inspiration.

 

Un parcours thématique à découvrir du 1er juin au 30 septembre 2018.

 

Horaires : De 14h à 18h du mardi au dimanche. Le musée reçoit les groupes sur réservations du mardi au vendredi matin.

Tarifs : Normal : 5,10€ –

Tarif réduit pour les adhérents de la SIAMJJR sur présentation de leur carte: 2,60 €

Gratuité pour les moins de 19 ans.

Exposition « L’Idylle » au Parc Jean-Jacques Rousseau

Mots-clés

, , ,

 

Parc Jean-Jacques Rousseau

Du 18 mai au 14 octobre 2018

Artistes invités : Pierre Ardouvin, Elisabeth Ballet, Véronique Joumard, Beat Lippert, Mathieu Mercier et Amy O’Neill

Six artistes sont invités à proposer une oeuvre au sein de ce parc emblématique du XVIIIe, témoin des Lumières et de l’esprit rousseauiste, emblématique du goût de ce siècle pour une nature libre, et dont la conception est inspirée de la peinture de paysage. 

Lire la suite